Security sector reform

A functioning, responsible and accountable security sector is a vital component in good governance and improving human security. The security sector is often defined as including:

- armed forces and police, intelligence, border agencies, etc

- oversight bodies (eg ministry of police, defence) and justice system (eg courts, prisons)

- private military and security companies, mercenaries, etc

UN-endorsed standards for law enforcement officials include a Code of Conduct and Basic Principles. In 2006, the UN sub-commission on human rights endorsed principles to prevent human rights abuses by state-employed officials with guns. The OECD has also developed SSR guidelines for practitioners.

Global SSR network

Latest news

L’Institute for Security Studies (ISS) en Afrique du Sud a publié une monographie étudiant le rôle des militaires armés privés et des entreprises de sécurité dans les opérations de maintien de la paix en Afrique.

Un nouveau rapport sur la sécurité communautaire et le désarmement au Sud-Soudan est maintenant disponible. Ce rapport se base sur des recherches menées à Jonglei, en Equatoria oriental et Equatoria occidental

Amnesty International a condamné l'utilisation d'armes à feu et des balles réelles par la police contre des manifestants au Malawi.

L'industrie de la sécurité privée emploie deux fois plus de personnel de sécurité que les gouvernements ont des agents de police, selon la nouvelle Small Arms Survey (Enquête sur les armes légères).

Au Pakistan, STEP a organisé une réunion avec 30 policiers venant de différents commissariats à Khushab, au Pakistan.

Latest resources

Les responsables de l'application des lois (y compris les militaires) sont souvent formés à ‘comment’ utiliser une arme. Ces principes fournissent une base pour savoir ‘quand’ utiliser une arme, et surtout ‘quand’ ne pas l’utiliser.

Les membres d’IANSA au Liberia continuent de surveiller le processus électoral dans le pays. Liberians United to Expose Hidden Weapons (LUEHW) rendent compte des récents incidents de violence électorale dans un nouvel article

Le dernier bulletin du Conseil des ONG de la Communauté de développement Sud-Africaine (SADC-CNGO) comprend une déclaration condamnant la violence récente contre les manifestants au Malawi comme "une violation directe des Principes de base de l'ONU sur le Recours à la force et l’utilisation des armes à feu par les responsables de l'application des lois".