Ouganda: 300.000 armes légères ont été introduites illégalement en Afrique de l'Est au cours des 10 dernières années

Un total de 300.000 armes légères ont été introduites illégalement en Ouganda et d'autres pays de la Communauté d'Afrique orientale au cours des 10 dernières années, selon le Réseau action pour l'Afrique orientale sur les armes légères (EAANSA). 

Lors d’une récente conférence de presse, ils ont appelé les gouvernements de la Communauté Est Africaine à soutenir un ATT solide qui soit légalement contraignant et comprenne des critères stricts susceptibles de prévenir tous transferts d'armes lorsqu'il existe un risque substantiel de violations des droits de l'homme, du droit humanitaire ou un effet négatif sur le développement économique.

Richard Mugisha de EAANSA s’interroge sur: « Comment la vente des mangues peut elle être plus étroitement contrôlée que la vente des mitrailleuses? Cela n’a tout simplement pas de sens. La situation est indéfendable et il est grand temps que les pays  élaborent un accord légalement contraignant sur les transferts d'armes. » Lire la suite ici.