Sud Soudan: Le conflit s'accroît à cause de l'augmentation de la circulation d'armes de petit calibre légale et illégale

Une circulation constante des armes légères  et de petit calibre entre les mains des  acteurs étatiques et non-étatiques alimente un nombre de plus en plus important des conflits dans le Sud Soudan et au delà. Selon un nouveau rapport par Small Arms Survey, le gouvernement du Sud  Soudan (GoSS) explore maintenant la possibilité de signer des contrats de défense avec un certain nombre d’états exportateurs d'armes, y compris la Chine, la Russie et les Etats Unis. Cependant, un nombre croissant d'acteurs d'étatique et autres comprenant les groupe tribaux et milices rebelles, peuvent acquérir les armes de petit calibre illégalement des acteurs externes. Selon l'auteur, il y a des preuves pour suggérer que les forces armées du Soudan soit la source primaire des armes pour les milices rebelles au Soudan du sud. Le rapport fournit un aperçu sur la circulation des armes et tiens responsable les forces armées d'étatiques et non étatiques.
En savoir plus