Ghana : Les personnels de sécurité formés au marquage et à la tenue des registres

A Accra, au Ghana, des membres du personnel de l’ensemble du secteur de la sécurité, notamment des forces armées, de la police, de la Commission nationale sur les armes légères, ont été formés du 7 au 9 mars au marquage des armes à feu et à la tenue des registres. La formation a été animée par le Centre régional pour les armes légères et de petit calibre (RECSA), en collaboration avec la Commission nationale sur les armes légères et de petit calibre et le Ministère de l’Intérieur. Jones Applerh de la Commission nationale a souligné l’importance du marquage et de la maintenance de bases de données des armes à feu légales et des transferts, afin que « pour toute arme détournée illégalement, on puisse déterminer son point de détournement ». La cérémonie de clôture était présidée par M. Baffour Dokyi Amoa de la Commission nationale et du Réseau d'action sur les armes légères en Afrique de l'Ouest (RASALAO), qui a souligné l’importance du marquage et de la tenue de registres dans le cadre de l’engagement du Ghana au Programme d’action sur les armes légères de l’ONU.

En savoir plus