Sud-Soudan : Le gouvernement lance des programmes de désarmement suite aux centaines de tués dans les violences armées

Le gouvernement du Sud-Soudan a annoncéle début de campagnes de désarmement dans les états instables àla suite des récents affrontements entre les groupes armés, dans lesquels des centaines de personnes sont pensés avoir été tuées. Le président du Sud-Soudan, Salva Kiir, a proposéune amnistie avec les groupes rebelles, mais il a averti que dans le cas où les armes n’étaient pas rendues pacifiquement, l’armée les saisirait de force. Dans un rapport préparé par le gouvernement, Saferworld a déclaré que « la possession civile d’armes légères et de petit calibre restait un obstacle majeur pour sécuriser les communautés du Sud-Soudan. Cependant, si elle est mal gérée, les efforts de la population pour désarmer les populations pourraient potentiellement agir en catalyseur de violences entre les communautés ou bien entraîner des affrontements entre les militaires et les communautés qui ne seraient pas armées ».  Leur rapport comprend des recommandations sur les meilleures pratiques pour des campagnes de désarmement, notamment garantir que les forces de sécurité ont les capacités suffisantes et sont bien entraînées et le maintien de registres appropriés et de stockages sécurisés des armes retrouvées.

En savoir plus