Un nouveau rapport d’Amnistie Internationale : Les Etats-Unis ont exporté des armes vers l’Egypte en dépit de meurtres de manifestants

Les Etats-Unis n’ont pas cessé de transférer des armes vers l’Egypte, notamment des armes légères et des munitions, en dépit de preuves montrant l’usage excessif de la force contre les manifestants par les forces de sécurité égyptiennes. Les détails sur ces transferts sont présentés dans un nouveau rapport d’Amnistie Internationale. Brian Wood, le responsable du département de contrôle des armes d’Amnistie, a déclaré : « Les forces de sécurité égyptiennes, y compris la police anti-émeute, doit être reformées et formées au respect des normes de l’ONU sur l’utilisation de la force et des armes àfeu. Sans un changement profond des comportements et la responsabilisation des forces de sécurité, il est irresponsable pour les pays étrangers de fournir des armes et autres équipements àdes forces qui sont susceptibles d’en faire un mauvais usage ». Il a poursuivi : « Un traité sur le commerce des armes efficace, qui comprend un vaste champ d’application et de solides contrôles des licences au niveau national, permettrait de garantir que les exportations d’armes en provenance des Etats-Unis et d’autres grands  pays qui prennent part aux transferts d’armes, n’alimentent pas les abus graves aux droits humains ».

En savoir plus