ONU : IANSA appelle au renforcement du Programme d’Action des Nations-Unies sur les armes légères

Des organisations de la société civile se sont adressées à la Première Commission de l’Assemblée Générale de l’ONU le 25 octobre. Michele Poliacof d’IANSA a félicité l’impact positif du Programme d’Action de l’ONU ces dix dernières années pour prévenir la violence armée, et a mis l’accent sur comment les organisations de la société civile ont utiliséle PoA dans leurs travaux de prévention contre la violence armée. Cependant, a-t-elle précisé, le Programme d’Action et les engagements des Etats envers ce dernier doivent être renforcés. « En prévision de la conférence de révision de 2012 » (RevCon), elle incite les Etats à porter leurs efforts vers un document final solide qui inclut tous les aspects du Programme d’Action qui ont un impact direct sur la violence des armes, tels que inclure les munitions dans le champ d’application du PoA, aborder les perspectives sur le genre, renforcer les contrôles aux frontières et les partenariats étroits avec la société civile, ainsi que rendre l’Instrument International de Traçage et le PoA juridiquement contraignant ». Jeff Abramsonde Control Arms a parléde la nécessité pour le TCA d’inclure les armes légères et les munitions à l’intérieur de son champ d’application.

En savoir plus