Turquie: Un membre d’IANSA fait pression en faveur des modifications au projet de loi sur les armes

La Fondation Umut, un membre d’IANSA en Turquie, critique une nouvelle loi sur les armes proposée, qui sera bientôt discuté au Parlement. Si elle est approuvée, elle diminuera la limite d'âge pour la possession des fusils de chasse à 18 ans et permettra aux particuliers de posséder jusqu'à cinq armes à feu et de porter deux armes à tout moment. Nazire Dedeman de la Fondation Umut a déclaré: "Quelque 4500 personnes, en moyenne, perdent leur vie à des coups de feu dans notre pays chaque année. Si vous incluez les familles des victimes, les vies d'au moins 25.000 personnes sont affectées négativement". Le groupe propose plusieurs modifications à la loi, y compris une interdiction des publicités pour la vente d'armes, l’augmentation de la limite d'âge pour la possession d'armes, le contrôle des permis d'armes pour les personnes ayant des antécédents criminels, et l'interdiction des armes dans des lieux qui servent de l'alcool et organisent des célébrations publiques.
Plus