Réseau de la santé publique d’IANSA fait la campagne pour un TCA qui peut aider à prévenir la violence armée

IPPNW (Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire), les membres principaux du Réseau de la santé publique d’IANSA, utilisent la Semaine d’Action pour souligner les aspects de santé publique des armes légères:

  • En Zambie, IPPNW a eu une réunion fructueuse avec des représentants des Ministères des Affaires étrangères, de l'Intérieur et de la Défense pour les donner des recommandations sur la mise en œuvre du TCA avant le Comité Préparatoire en Juillet.
  • Au Kenya, IPPNW a appelé les professionnels de santé à rejoindre la campagne contre la prolifération des armes légères et à soutenir le TCA lors de la première Conférence du Collège des Sciences de la Santé de l'Université de Nairobi. Ils ont également distribué des brochures sur les coûts de la violence armée pour la santé et ont organisé un séminaire en collaboration avec le Réseau d'Action sur les Armes Légères au Kenya (KANSA) sur la violence armée au Kenya, le Programme d'Action de l'ONU et le TCA, et la voie à suivre pour la société civile.
  • En Inde, IPPNW ont organisé un séminaire, y compris une session dédiée à la question des armes légères, la prévention de la violence armée, et la nécessité d'un TCA sur une base humanitaire. En outre, des conférences ont été organisées dans les collèges médicaux à Srinagar le 28 mai et à Jammu le 29, et un événement public a eu lieu à Ludhiana, le 5 Juin sur les armes légères, le TCA, et des approches de santé publique pour la prévention.