Liban: Des élèves discutent de 'tabou' des armes légères

Pour la dernière journée de la Semaine, le Mouvement Permanent pour la Paix a organisé une formation sur les dangers d’avoir une arme à feu à la maison. Des élèves de 16-18 ans d'une école secondaire de Dhour el Chweyr, au Liban, étaient présents. Les participants étaient très intéressés au sujet et ont décidé de produire un court métrage documentaire qui pourrait être utilisé comme un outil de sensibilisation dans les écoles et des autres forums. Selon les organisateurs, la formation a été une occasion rare pour les étudiants de discuter ouvertement des armes légères, comme il s'agit d'un sujet très sensible au Liban. Plus tôt dans la semaine, Fadi Abi Allam du MPP a été interviewé par la chaîne de Télévision Libanaise Locale sur le sujet de la Semaine Mondiale d'Action. Il a souligné la nécessité de parler des dangers des armes légères dans la société libanaise, des liens forts entre la masculinité et les armes à feu dans la culture Arabe dominée par les hommes, et des tirs de célébration, un phénomène courant dans la région.