Jordanie: Colloque de femmes entend le témoignage d’une survivante de violence domestique armée

À Amman, en Jordanie, le Centre d’Étude sur les Femmes àl'université de Jordanie a organisé un colloque sur l'impact des armes légères sur les femmes au foyer. Parmi les orateurs figuraient Lubna Diwany, une avocate et activiste des droits des femmes; un juge, et Mervat, survivante de violence domestique armée. La jambe de Mervat a été amputée après avoir été abattue par son oncle pour divorcer de son mari violent. Les participants ont pleuré quand ils ont entendu l'histoire de Mervat et le juge a exprimé sa frustration sur l’échec du système de justice pour juger les crimes et a promis de s'assurer que les auteurs de la violence domestique armée soient traduits en justice. 25 étudiants ont participé àl'événement.