Membres

Dans le menu de gauche, vous pouvez cliquer sur chaque région pour trouver la liste des membres à part entière.

Les membres à part entière d'IANSA sont des organisations de la société civile dont le travail comprend des mesures pour mettre un terme à la prolifération et à l’utilisation abusive des armes à feu. Ils doivent signer et respecter la Charte des membres, soutenir la déclaration de mission, les valeurs et les positions politiques actuelles d'IANSA et démontrer que certaines de leurs activités de vont dans le sens de la mission. 
 

Latest news from members

Gun Free Kitchen Tables

En Israël, une nouvelle proposition de loi intitulée « loi des services de sécurité » menace une clause  existante, quoique non appliquée, de la loi sur les armes à feu interdisant actuellement aux gardes de sécurité d’emporter leurs armes à feu chez eux. Si cette proposition de loi est acceptée, les gardes de sécurité seraient alors autorisés à emporter leur arme chez eux alors qu’ils ne seraient pas en service.

Les femmes membres d’ IANSA à EASSI en Ouganda organisent leur troisième formation sur la dimension de genre des armes légères grâce au financement de l'Union Européenne et par le biais du Centre Régional sur les Armes Légères (RECSA). EASSI, organisation de la société civile chef de file  sur le plan régional, préconise la prise en compte du genre dans le  domaine du contrôle des armes légères. 

Oxfam International

Des armes et des munitions pour une valeur de plus de 2.2 milliards munitions ont été importés depuis l’an 2000 par les pays visés par un embargo sur les armes, selon le nouveau rapport « Le diable est dans le détail » publie par Oxfam International. 

Le Manipur Women Gun Survivors Network a lancé un nouveau site pour mettre en évidence son travail dans la région nord-est de  l’Inde afin de « sortir les femmes du trauma et du supplice, dus a un conflit armé dans la région, en les aidant à trouver les moyens de refermer les blessures ouvertes par des décennies de violence dans leur communauté ». Visitez le site: http://www.womensurvivorsnetwork.org

Le Groupe de recherche et d'information sur la paix (GRIP) et RAPACODIBU, membres d’IANSA en Belgique et au Burundi, ont publié une série d’entretiens avec d'anciennes femmes combattantes au Burundi. Ces entretiens mettent l’accent sur les questions de réintégration de ces femmes dans la société civile, discutent des motivations ayant pousses ces femmes a rejoindre des groupes rebelles armés, et évoquent les risques inhérent a leur retour. Lisez-ici.