Semaine mondiale d'action contre la violence armée

La Semaine d'action met en lumière la campagne internationale pour mettre un terme à la prolifération et à l'utilisation abusive des armes légères. La participation à la Semaine mondiale d'action contre la violence armée (SMA) 2010 a atteint 267 membres d'IANSA dans 102 pays confirmant que la Semaine d'action est aujourd'hui synonyme de la solidarité des organisations de la société civile sur la question.

L’année dernière a été l’occasion pour une grande variété d’activités de se développer avec succès dans plus de 80 pays, beaucoup d’entre elles ont notamment mis l’accent sur le Programme d’action sur les armes légères de l’ONU, le Traité sur le commerce des armes et la campagne Désarmer la violence domestique.

Cette année, la Semaine d’action aura lieu du 11 au 17 Juin. Une documentation pour la Semaine d’action de cette année est maintenant disponible ici.

 

 


 

Latest

La Semaine Mondiale d'Action contre la Violence Armée 2012 aura lieu du 11 au 17 juin. Chaque année, des activistes du monde entier se joignent à la Semaine d’Action, démontrant ainsi la force du mouvement mondial contre la violence armée.

Colonie des Pionniers de Développement (CPD), un membre d'IANSA au Burundi, a publié un nouveau rapport exposant leurs activités dans le deuxième trimestre de 2011.

L'Institut des Caraïbes pour l'Etat de droit (ICED), un membre de l'IANSA dans la République dominicaine, a publié les résultats d'une enquête sur l'impact des armes à feu dans la violence domestique contre les femmes.

Du 22-28 Juin, Mur-Africa Universel, un membre d’IANSA, a organisé une série d'événements réussis dans la République Centrafricaine, y compris des réunions avec des officiers de l'armée, la communauté musulmane, et des églises catholiques et baptistes.

Le 20 Juin, pour marquer la Semaine Mondiale d'Action contre la Violence Armée, ALB-AID a organisé une conférence de presse à Tirana, en Albanie.

CERAC (le Centre d’analyse de conflits) Colombie s’est allié avec DjLu, artiste urbain local, pour la création d'une peinture murale à Bogotá pour la Semaine Mondiale d'Action contre la Violence Armée.

Nous sommes ravis de féliciter tous qui ont participé dans une autre Semaine Mondial d'Action contre la Violence Armée réussie.

Bonne Génération du Burundi, membre d'IANSA au Burundi, a lancé une campagne de sensibilisation sur la Convention de Kinshasa en adressant une lettre de plaidoyer pour la ratification de la Convention de Kinshasa au Ministre des Relations Extérieures du Burundi.

En RD Congo, l'Asvoco s’est joint à la journée de l'Enfant Africain, au défilé organisé par la MONUSCO pour faire passer le message que les armes sont la cause du phénomène des enfants des rues, les parents étant tués par les armes légères.

Le 17 Juin le Département de l'Intérieur du Kosovo a organisé un séminaire sur les tirs de célébration et la violence armée, à Pristina, Kosovo.

En Serbie, les Femmes en Noir (WIB) ont tenu deux débats dans le Théâtre Dah à Belgrade, sur l’activisme, la consolidation de la paix et le théâtre.

Au Sud-Soudan, des membres du public ont participé à une série de débats radiophoniques pour discuter des solutions à "La violence armée comme un obstacle au développement socio-économique dans la nouvelle République du Sud-Soudan".

Célébrant la Semaine d’Action contre la Violence Armée, GAPW (Action Mondiale pour la Prévention de la Guerre) a organisé un atelier sur les médias sociaux sur "Tweeter pour mettre fin à la violence armée" à New York, États-Unis.

Le Mécanisme de Surveillance Vers un Traité sur le Commerce des Armes (MMTATT) a organisé une séance de dédicace à la Bibliothèque Publique de New York le 18 Juin.

GIA (Les gens de base en action) a organisé un séminaire pour la Semaine soulignant l’impact des armes légères sur les gens et sur la façon de mettre fin à la prolifération et le mauvais usage de ces armes.

Le 16 Juin, des chefs religieux d'une gamme de confessions se sont réunis au Centre d'Etudes Gandhi à Chennai, en Inde, pour discuter de la formation du premier Mouvement Interreligieux pour un Traité sur le Commerce des Armes, mené par Caritas International.

La Fondation Control Arms de l’Inde et le Réseau Manipur Women Gun Survivors ont tenu une réunion fructueuse à Imphal, Manipur, sur le côté Indien de la frontière indo-birmane.

Le Centre Asiatique de la Jeunesse et le Centre pour Policy Advocacy ont organisé une réunion publique sur le TCA à Delhi qui comprenait un discours par le Commandant Mitali de l'armée indienne.

Au Soudan, l'Organisation Upper Hand a organisé un atelier communautaire pour sensibiliser les gens sur les effets nocifs de la violence armée et de la violence domestique et sur la santé mentale des personnes qui sont victimes de la violence criminelle armée.

Pour la dernière journée de la Semaine, le Mouvement Permanent pour la Paix a organisé une formation sur les dangers d’avoir une arme à feu à la maison.

Le 18 Juin, l’Association Save Youth Future a organisé un atelier et un spectacle de théâtre sur la violence armée pour 50 jeunes vulnérables à Gaza, en Palestine.

RASALEB, la section Béninoise de RASALAO, s’est engagé avec des étudiants, des politiciens et des journalistes pour assurer la couverture la plus large possible de la Semaine.

"Coalisons-nous pour dire non à la violence armée: quel est le rôle des uns et des autres" était le thème d’une conférence-débats organisée par REBAL-BUANSA et la Commission Nationale Permanente de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (CNAP) le 17 Juin.

Faisant partie du Département des opérations de maintien de la paix (DOMP), la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara Occidental (MINURSO) ont publié une déclaration à l'appui de la Semaine d'Action.

IPPNW (Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire), les membres principaux du Réseau de la santé publique d’IANSA, utilisent la Semaine d’Action pour souligner les aspects de santé publique des armes légères:

Bethesaida, en collaboration avec Baho Mission et Action de protection de l’enfant et de son environnement (AFEE), a mené une campagne de sensibilisation contre la violence armée dans le District de Musanze en Province du Nord du Rwanda.

En RDC, au Sud Kivu, dans un entretien sur la Radio Okapi, l'ONG UCOPASUKI a insisté sur l’importance du Traité de l’Afrique centrale sur les ALPC (la Convention de Kinshasa) et les lois nationales sur les ALPC.

Transitions Foundation au Guatemala utilise la Semaine d’Action pour promouvoir son travail pour les personnes qui sont handicapées comme résultat de la violence armée.

En Equateur, le membre d'IANSA SERPAJ organise un atelier de 4 jours sur la prévention de la violence par arme à feu dans une école à San Lorenzo, une ville près de la frontière colombienne.

Le 15 Juin, le Conseil Municipal de Los Angeles a passé une résolution qui reconnait la Semaine Mondiale d'Action contre la Violence Armée, et a désigné le 18 juin comme la Journée de Prévention de la Violence par Arme à Feu dans la ville de Los Angeles.